lundi, février 27, 2006

52 faits qui font de moi une crêpe
1. je trouve les joueurs de basse incroyablement sexy.
2. je pourrais manger des mini-carottes jusqu'a me faire exploser.
3. je suis obsédée par les points noirs, les miens et ceux des autres.
4. je me suis cassé des os 4 fois et j'ai eu d'innombrable autres blessures (relativement grave, je veux dire)
5. j'ai un système immunitaire super puissant et quand je suis malade, je le suis pour vrai.
6. je n'ai jamais eu la varicelle et j'ai peur de la pogner.
7. pour moi, un voyage paradisiaque c'est pas visiter Cuba ou le Mexique, mais explorer les fjords de la Norgève ou de la Finlande.
8. je crois qu'on peut être amoureux de plus d'une personne, mais que lorsqu'on donne l'exclusivité à quelqu'un, il faut être fidèle.
9. j'en suis à mon troisième char et je n'ai que 19 ans.
10. je suis incapable de faire les premiers pas parce que j'ai très peur du rejet (encore plus lorsqu'il y a une différence d'âge significative entre moi et lui)
11. je voudrais jouer de la musique et être douée.
12. je crois que quand on meurt, on meurt et c'est tout
13. je crois en l'Homme et en l'Homme seul. Je n'ai pas d'idéal spirituel.
14. je suis incapable de retenir mes larmes lorsque j'écoute Gladiator. Même si ça fait 100 fois que je le vois.
15. j'ai déjà tué un écureuil, un oiseau et blessé en chevreuil en char.
16. je suis complètement maniaque de musique. Je classe mes disques et je dois savoir en tout temps ou ils sont sinon je ne feel pas bien.
17. j'ai déjà bu pas loin d'un litre de rhum. C'est pour ça que je ne m'en souviens plus et que j'aime pu vraiment le rhum.
18. je me fout carrément d'avoir l'air bizarre (ou folle) en public. C'est leur problème si les gens qui ont du fun les dérange. Moi je ne me prive pas.
19. j'aime que l'on me complimente sur ma façon de m'habiller, surtout quand c'est par un inconnu en pleine rue. (merci jeune homme, t'as fait ma journée...)
20. j'aime aller gazer.
21. j'ai une peur atroce des scorpions et je ne sais pas pourquoi.
22. je suis allergique aux piqûres d'insecte, n'importe lequel.
23. ça ne m'empêche pas d'adorer le bois et la nature.
24. les gens qui chantent fort dans les concerts ça me gosse, parceque c'est pas eux que j'ai payé pour aller voir. (tu peux chanter pas trop fort, pis avoir du fun pareil...)
25. je déteste me chicaner et me considère assez diplomate.
26. j'ai déjà menacé à quelqu'un de lui crever les yeux et si elle m'avait touché une autre fois, je crois que je l'aurais défigurée.
27. je ne me suis jamais battue. (sauf amicalement)
28. j'adore les photomaton, même si c'est un gaspillage d'argent.
29. j'ai déjà embrassé plusieurs femmes.
30. je trouve comique quand les gens trouvent que j'ai un accent anglophone
31. j'ai de la misère à partager ma peine.
32. je suis une éternelle optimiste.
33. je me sens très proche de ma plus vieille soeur et j'aime sa présence.
34. j'adore les chips nature Ruffles.
35. je suis attirée vers les hommes maigres, les muscles ne m'impressionnent pas.
36. je suis bonne pour mémoriser des trucs inutiles, dont paroles de chansons et faits historiques.
37. je suis séparatiste.
38. je suis incapable de faire du jell-o.
39. je trouve complètement con de s'acheter des chausettes avec des motifs.
40. je suis gauchère.
41. je déteste porter des bijoux luxeux, sauf la chaine que Scott m'a offert.
42. je ne suis pas douée pour charmer, mais quand j'essaie je ne le fait que super subtilement.
43. je n'aime pas les emos, mais leurs jeans serrés, je ne suis pas contre.
44. j'aime parler de gars avec Alex.
45. je meurt de voir Londres.
46. je suis super dépensière, mais pas matérialiste. (le tout passe en musique)
47. si je ne deviens pas monteur, je veux ouvrir un magasin de disques spécialisé dans le rock, l'alternatif et l'exprerimental. Je donnerais place aux groupes locaux et j'y vendrais aussi des vinyls.
48. Je souhaite que mon père me lègue ses vinyls car ils ont une valeur instimable à mes yeux.
49. je trouve con de mettre de l'argent pour améliorer son char.
50. je trouve con de prendre des profs sympas pour des amis.
51. mon livre favori est la série de l'apprenti assasin et Chameau sauvage.
52. finalement, présentement, je crois être de nouveau amoureuse et ça me fait freaker.

Mlle M
et il était 11:18 a.m.



8 Pow!

samedi, février 25, 2006

Homme des neiges
Comment ta présence multicolore peut-elle chanter un si séduisant requiem sans même tendre des mots tressés? Les rares confettis miroir que tu lances collent à ma peau évasive. Je me retrouve habilement noyée par les yeux insubtentiels. A peine t'ai-je vu traverser la fenêtre de neige que mon corps s'est enchaîné à la montagne de vagues à couronne blanche qui suit ton passage. Tu portes un manteau épars et voltigeur qui flotte sur les rêves des aurores patientes. Cet embaras que tu me force poétiquement à partager avec toi ne m'est pas habituel. Les vallées douves à l'herbe sucrée que tu me fais fouler, les espaces subjugants ennuagés, les vitraux de soleil et d'airain, je ne les ai jamais vu, pourtant tu me les pousse en silence, dans le noir, dans le bleu de ton regard gêné et épuisant. Simplement et toujours sans un mot, ton être entier capture mes essences sans même que je puisse m'envoler dans les arbres aux larges papillons mouchetés. Tu me ceuilles facilement, naturellement, infiniment avec un sadisme émotionel. En rayons diffus tu m'apparais, tu incarnes l'inconnu échoué sur le haut de la vie et de la mort. Merveilleux songe qui tranche ma raison pour la souffler en flocons dans le fleuve cyclique des saisons. Mon corps pense sous l'inconcevable onde que tu émets. Je me module comme une volute de buée à ta seule inclinaison.
---
comme cela fait du bien de se rendre compte que le noeud s'est défait et qu'il ne reste que... de l'indifférence! maintenant de nouveaux sentiments peuvent éclore même s'il reste de la neige.

Mlle M
et il était 12:42 a.m.



2 Pow!

mardi, février 21, 2006

Le vent du blé d'hiver
L'argent bleu de tes yeux miroirs enlève ma blancheur morbide des jours de vent. Tes dents pâles aux reflets de soleil capturent mes iris aciers et mon coeur tombe dans mon ventre. Les mots soufflés et étouffés scintillent par leur rareté et ma tête en fleur chante nos conversations tues. Tes mains ne demandant rien de jaune ni de rouge, pourtant mes élans doux veulent échouer des algues dorée noir sur les parois de ton être. Présence funambule. Présage sombre pourtant si perçant. Tes airs d'homme sage sous un voile de blé dansant. Arrête, tes rayons d'adamantine me percent la bouche et la langue lorsque tu passe comme les nuages. Mon rire se glace et retombe dans le fond de ma gorge et mon visage se colore bêtement d'une parure de miroir ardent. Mon souffle s'envole en volute devant moi, dansant, et je ne le retrouve que lorsque tu es parti. En un cillement tu apparais et disparait en me laissant diaphane et ignare.

Mlle M
et il était 10:41 p.m.



0 Pow!

Je suis tellement intéressante

Depuis l’achat de son premier disque, un album double des 25 ans de René Simard, Myriam est une mordue de musique. Elle aimerait bien jouer de la guitare, du piano, du ukulélé, le pencilina, la bandura ukrainienne ou le cymbalom, mais elle a du se rendre à l’évidence qu’elle n’avait aucun talent pour jouer et qu’elle devait se contenter d’écouter.

Elle a passé son enfance au pays des pommes, traumatisée à jamais par les chèvres passant sur son terrain et l’absence de centre d’achat à proximité. Elle migre maintenant sur l’île de Montréal pour y mener une vie de débauche que sa maman n’approuve pas vraiment.

C’est la vue fantasmatique de David Bowie en collant qui l’a poussée vers le cinéma. Puis, grandement influencée par l’ère American Apparel, elle va maintenant en photographie pour capturer la pop culture tellement trendy à ses yeux.

Elle aime la photographie polaroid et la photographie pas polaroid, les fashion victims, la musique indie-rave-electro-rock-pop-ish, fancy and expensive food, les petits pinsons jaunes, lovely smooth dance moves, la poésie hardcore and such, les drinks gratuits qui fessent, Oh-so-trendy Paris et Vintage London, les marvelous Marvel Comic books et des nouvelles connaissances qui aiment l'ironie et se questionnent sur le pourquoi des formes des pretzels.

Profil
Blogger


Pour suivre mon parcours flamboyant

Sur Facebook
Sur Flickr
Sur Deviantart (photo)
Sur Deviantart (dessin)
Sur Flickr pour FEU Superlaser
Sur Myspace
Sur Virb
Sur P45

Assez doué pour m'inspirer

Tendency - Introvertevent
Tendency
Introvertevent
Photographie - Collage
Mai 2008


Flying In My Sleep - Eliara
Flying in my sleep
Eliara
Photographie - Pellicule Noir et Blanc
Mai 2008




Moins intéressant, mais quand même

Daviel L. V.
Matthieu G.
Fanny A.
Julie A.
Dave. C.
Eric C.
Phil-A P.
Chroniques B.
Andria. D.
Maxyme G.
Guillaume M.


Sombre passé voulant refaire surface

août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
novembre 2006
décembre 2006
janvier 2007
février 2007
mars 2007
avril 2007
mai 2007
juin 2007
juillet 2007
août 2007
septembre 2007
octobre 2007
novembre 2007
mai 2008
juin 2008
juillet 2008
novembre 2008



Crédits

Karl Kwansky